Actualités

« J’étais en prison vous m’avez visité » : Mgr Benjamin NDIAYE rend visite aux détenu(es) du Camp pénal

Written by La Cloche

Dans la cadre de sa visite pastorale à la paroisse Saint Paul de Grand Yoff où il s’est installé depuis le jeudi 16 décembre, Monseigneur Benjamin NDIAYE s’est rendu à la prison des femmes puis à la prison des hommes du camp pénal ce vendredi à 10 h.

En compagnie d’une délégation composée de Abbé Alphonse Birame NDOUR curé de la paroisse de quelques responsables, et des jeunes catholiques engagés, Mgr a été reçu par le directeur de la prison Jean colonel Bertrand BOCANDE.

Des conditions de détentions améliorées Un programme de réinsertion ambitieux

Après avoir remercié l’archevêque pour son déplacement le directeur a présenté le fonctionnement de l’administration pénitentiaire. Il a aussi fait part des conditions des détenus qui pour lui ont connu une nette amélioration malgré les insuffisances, mais aussi de la réinsertion sociale qui constitue un programme phare de la prison comme en témoignent les nombreux centres de métiers dans la prison (menuiserie, couture, mécanique…) selon le directeur, en dehors de ses programme il a été identifié des zones pour permettre aux détenus de faire l’agriculture et la pisciculture.

Visite des locaux et entretien avec les détenues

Après avoir fait le tour des chambres, cuisines, infirmeries…pour s’enquérir de la situation réelle des détenues, Mgr a eu des moments d’échanges avec ces dernières en toute simplicité.

La porte-parole du groupe, a magnifié la cohésion sociale qui règne dans la prison et loué les conditions de détentions « nous n’avons pas la liberté, mais nous avons la paix, nous sommes privées de liberté mais pas de dignité» Aussi s’est –elle réjouie de la visite de Monseigneur qu’elle considère comme une très grande chance.

Monseigneur  magnifie le travail des pénitenciers

S’adressant aux agents pénitenciers suite à une question d’un ces derniers demandant le comportement à adopter en tant que catholique, l’archevêque dira :

« Être agent pénitencier, c’est une vocation qui n’est pas donné à n’importe qui. Vous êtes en mission par conséquent, la foi doit intervenir dans vos relations car vous avez en face de vous des êtres humains. On doit vous valoriser parce que vous avez une tâche humanitaire de grande envergure.»

Après la prison des femmes, la délégation s’est rendue à la prison des hommes où après avoir fait le tour des cellules , elle a été reçue dans la chapelle dans une ambiance de prière avec des chants de louanges et d’action de grâce exécutés par les détenus catholiques sous l’assistance d’un maître de chœur de la paroisse Saint Paul.

Comme chez les femmes, Mgr s’est entretenu avec les détenus hommes qui lui ont soumis une série de questions relatives à la vie en prison mais aussi à la vie de l’église en générale.

Après des échanges riches avec des détenus qui ont fait montre de leur connaissance de la bible par la précision et la profondeur de leurs questions, monseigneur a donné des solutions pour bien vivre en société et échapper aux nombreuses tentations de la vie :

1-Etre en relation avec DIEU et entretenir sa foi

2-Augmenter sa culture religieuse en lisant la bible pour confirmer sa foi par la connaissance et l’intelligence.

3-Aimer les autres, faire du bien, pratiquer la charité.

La cloche

About the author

La Cloche

Média d'information Catholique basé au Sénégal

Leave a Comment